ACCUEILLIR 
           EDUQUER
               TRANSMETTRE

Reportage
Espace parents
Tout sur Noël
L'origine du Père Noël 

Le Père Noël aurait pour origine Saint Nicolas. On retrouve dans sa représentation toute la symbolique de Saint Nicolas (barbe blanche, manteau rouge...) dès le Moyen-âge. Le père Noël voyage dans un traîneau tiré par des rennes, Saint Nicolas voyageait sur le dos d'un âne. 
C'est en 1885 que l'illustrateur d’un journal américain dessina le parcours du Santa Claus qui va du pôle Nord aux Etats-Unis; sa résidence était ainsi officiellement établie … Et en 1931, la firme Américaine Coca Cola a eu l’idée de représenter ce vieux bonhomme (dont la renommée grandissait) en train de boire du Coca Cola pour reprendre des forces pendant la distribution de jouets. Il a été habillé aux couleurs de la célèbre bouteille : rouge et blanc. C’est ainsi que le père Noël est devenu célèbre.
Espace jeunes
Pourquoi s'offre-t-on des cadeaux à Noël ? 

On offre des cadeaux à Noël, surtout aux enfants, en Europe, depuis le Moyen Age, comme l'avaient fait les Rois Mages (à la naissance de Jésus Christ). 
À la même époque, en Europe du Nord, c'est Saint Nicolas qui passait dans les écoles le 6 décembre pour offrir des cadeaux aux enfants sages, qui avaient bien travaillé à l'école. Le Père Fouettard, lui, punissait les enfants qui n'avaient pas été sages durant l'année. 
Pourquoi installe-t-on un sapin de Noël dans la maison ? 
On raconte qu'un soir d'hiver Martin Luther vit des étoiles scintiller dans le ciel à travers les branches d’un arbre alors qu'il rentrait chez lui. Enchanté par ce spectacle, il coupa un sapin et le ramena dans sa maison pour sa famille. Tous le décorèrent avec des bougies. 
La tradition s’est alors répandue dans le monde entier. Aujourd’hui, on décore les sapins avec des boules, des petits objets, des guirlandes… 

 Pourquoi met-on des boules ?
 
La boule de Noël qui décore les sapins est née à Meisenthal en Moselle. Traditionnellement, on accrochait des pommes dans le sapin, mais en 1858, l'hiver fut si rigoureux que les pommes manquèrent. Un artisan verrier Strasbourgeois eut alors l'idée de créer des boules représentant une pomme et d'autres fruits, pour donner de la joie à la fête. 

Pourquoi dans la religion chrétienne, fait-on une crèche pour Noël ? 

Le jour de Noël, les chrétiens font presque tous une crèche dans leur maison sous leur sapin, ou vont voir celle qui est installée dans chaque église. En fait, c'est Saint François d'Assise qui, en 1223 pensa à reconstituer la naissance de Jésus-Christ, afin de faire découvrir aux fidèles les conditions dans lesquelles il était né. 
(source : pourquoi.com) 

Jésus serait né dans une étable, un 25 décembre. Une étable est une crèche où on enferme les bovins domestiques. Dans l'évangile de Luc, l'endroit où est déposé Jésus à sa naissance, est désigné par le mot de mangeoire, qui se dit "cripia" en latin, d'où est issu le mot "crèche". Par extension, la crèche s'apparente à l'étable toute entière. Il semble que la naissance de Jésus ait eu lieu dans une grotte aménagée en étable, comme il en existait beaucoup en Palestine à cette époque.( Source wikipédia ) 


Histoires de noël
Il était une fois un petit garçon qui s’appelait Léo. Il allait fêter son sixième noël (puisqu’il avait 6 ans évidemment!). Il était très content parce que ce jour était depuis toujours merveilleux pour lui. 
Alors qu’il était dans un magasin, il aperçut le père Noël. Il s’approcha...un autre père Noël!. Il observa...3...4..5...6 pères Noël!!! 
Léo trouva cela très bizarre. 
« Pourquoi 6, alors qu’en vrai, il n’y a qu’un père Noël... » 
Il réfléchit, puis se dirigea vers chacun des pères Noël : il tira leur barbe. Et il n’en resta qu’un seul avec sa barbe : c’était le VRAI père Noël! 
Le soir de Noël, le vrai père Noël déposa les cadeaux sous le sapin. 
Et le lendemain, Léo ouvrit ses paquets. Il était très content! 
Sabrina 

Il était une fois un petit lutin qui adorait Noël. Pourtant, il n’avait jamais eu la chance de fêter Noël parce qu’il avait été abandonné par ses parents à sa naissance. Il faut dire qu’ils ne pouvaient pas s’occuper de lui, parce que ce petit lutin était dangereux : il crachait du feu dès qu’une personne s’approchait! Il était très malheureux de cracher du feu, car tout le monde avait peur de lui, et du coup, il était seul… 
Et son grand rêve de fêter Noël n’avait jamais pu se réaliser… 
Un jour, Winch, c’était son nom, rencontra une personne sympathique, qui ne prit pas la fuite lorsqu’il lui expliqua son problème. Il faut dire que quand Winch lui cracha du feu dessus, le garçon ne sentit rien.. Il était en ferraille! 
Ce garçon décida alors d’adopter Winch parce qu’il était trop mignon et qu’il lui faisait de la peine. 
Puis il lui apprit à arrêter de cracher du feu, à surmonter sa peur. 
Le temps passa. Noël approchait… dans trois jours… Winch alla se coucher, avec les larmes aux yeux : encore un noël sans famille, sans fête… 
Mais quand il se leva le troisième jour, il vit toute la maison décorée : c’était une magnifique surprise! Son rêve s’était enfin réalisé : le père Noël était passé, il y avait plein de cadeaux pour lui!  
Il était heureux comme jamais. 
Enzo et Stéphanie 

Il était une fois trois filles. Elles avaient grandi ensemble parce qu’elles avaient été adoptées dans la même famille. Il y avait Lilia, elle était grande, brune avec des cheveux longs. Une autre s’appelait Klara, elle était blonde aux yeux bleus. Et la dernière, Sarah, était rousse. Elles adoraient être différentes. 
Il y avait une chose sur laquelle elles se ressemblaient : elles ne croyaient pas à la magie de Noël. Il faut dire que quand on est au collège, plus personne n’y croit. 
Alors, les parents adoptifs décidèrent de les emmener dans la maison du père Noël, au pôle nord. Les trois filles râlèrent, jusqu’à ce qu’elles le voient en personne! Elles lui posèrent plein de questions, elles n’en croyaient pas leurs yeux. 
Avec son accord, elles firent des selfies avec le père Noël et les mirent sur les réseaux sociaux pour les montrer à tout le monde. 
Et du coup, maintenant, la magie de noël est dans toutes les maisons! 
Morgane 
Poésie 

On dirait que l’hiver tombe ce matin dans le pré ! 
Un bonhomme alla voir son bonhomme de neige quand il était dehors. 
Mais quand il regarde par la fenêtre, 
Il voit des cadeaux et va chercher sa famille. 
Et puis il ouvre ses cadeaux. 
Mais le bonhomme de neige a filé… 
Et quand il revient il n’y a plus rien… 
Il pleure. 
« Je suis triste, il me manque mon bonhomme de neige » 
Mais il a fondu le bonhomme de neige ! 
Ianis 
La 21e conférence des parties / COP 21 
Les enjeux : l’objectif est de se mettre d’accord sur un accord limitant le changement climatique de notre planète (aller vers 2° d’augmentation au maximum ). Depuis 150 ans, nous avons émis tellement de gaz à effet de serre que notre planète se réchauffe. 
Le contenu, de quoi va-t-on parler ? 
Il y aura beaucoup de discussions et de réunions sur les objectifs à atteindre pour la planète et pour chaque pays participant, et aussi il faudra décider du financement de ces réductions. 
Les participants 
196 pays vont participer à la cop 21. Il s'agit de ceux qui ont adopté la convention cadre des nations unies sur les changements climatiques.  
Il devrait y avoir 40 000 représentants. 
 
Enzo et Stéphanie 

 

La COP 21 sur les changements climatiques aura lieu du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris en France. Cette convention reconnaît l'existence "d'un changement climatique d'origine humaine et donne aux pays industrialisés le primat de la Responsabilité pour lutter contre ce phénomène". 
Toutes les contributions visent à la fois à atténuer les émissions de gaz à effet de serre en prévoyant de faire évoluer l’économie nationale, et à adapter les conditions de vie des personnes aux changements climatiques effectifs ou anticipés.

Corentin P 


La pollution des mers et des océans 
Il y a beaucoup trop de déchets dans les océans et les mers. Et quand les poissons et les tortues mangent les déchets, ils s’étouffent et ils meurent empoisonnés. On risque des maladies à cause des microparticules des sacs plastiques que les poissons ont mangées. L’écosystème océanique pourrait être déséquilibré parce que certaines espèces vont trop se développer et certaines autres vont disparaître.  
Il existe des projets pour lutter contre cette pollution, mais il faut payer. Il y a des études pour ramasser les déchets et moins polluer.

 Stéphanie,Corentin P, Amaury, Jordan 


Notre exposition COP 21 au collège
Texte final COP 21 samedi 12 décembe 2015 
 
Un texte universel, ambitieux, contraignant, juste et équilibré...C'est ce qu'a annoncé Laurent Fabius, le président de la COP21, aux 196 délégations réunies à 12h dans la salle plénière du Parc des expositions du Bourget. 
"Nous voici presque au bout du chemin et sans doute au début d’un autre", a-t-il déclaré avec une grande émotion dans la voix. Un chemin entamé depuis de nombreuses années et surtout depuis quatre ans. Une COP que la présidence française a voulu inclusive, en consultant chaque Partie sur le fond comme sur la forme. 
Tour à tour, Laurent Fabius, Ban Ki-Moon, le secrétaire général des Nations Unies et François Hollande, le président de la République française, ont exhorté les délégations à adopter ce texte "historique", le premier "accord universel sur le climat". 
 Ce texte a été adopté. 
 
Viser les 1,5 °C  
Ce texte  est "ambitieux, équilibré" et reflète "les positions des parties". Il reconnaît la "notion de justice climatique" et la "responsabilité différenciée des pays". 
Il confirme la nécessité de limiter la hausse de la température globale bien en-deçà des 2°C d'ici 2100 par rapport à l'ère pré-industrielle. Et cible les 1,5°C. Il s'agissait là d'une demande forte des pays les plus vulnérables. Une revendication loin d'être acquise avant la COP21. Et dont l'annonce a été applaudie. 
  
Des engagements climatiques révisés tous les 5 ans  
Le texte pose aussi le principe d'un réexamen, tous les 5 ans, à la hausse, des engagements climatiques des Etats et d'un bilan collectif des progrès sur la même période. Il fait une place accrue à l'adaptation et entérine aussi le mécanisme des pertes et dommages - sorte d'assurance climat pour les pays les plus vulnérables au changement climatique -, l'un des points clés de la négociation de ces derniers jours. 
Concernant les financements, il fait des 100 milliards de dollars que s'étaient engagés à réunir les pays développés pour la transition énergétique des pays en développement, une somme plancher. Une enveloppe globale qui devra être révisé en 2025.  
"C'est un accord de nature à refléter la confiance mutuelle entre les Parties", conclut Laurent Fabius. Qui "concilie la responsabilité, notamment celle des plus riches, avec la différenciation", selon François Hollande. 
Certes, "toutes les exigences n’ont pas été satisfaites et l’accord ne sera parfait pour personne", reconnaît le Président de la République française. Mais il sera "un succès pour tous" car "face au changement climatique, nos destins sont liés. Chacun a ses contraintes. L'important, c’est d’avoir raison ensemble".